Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Esprit civique : le bulletin nul | Page d'accueil | L'humaniste est un EnOOOrme paresseux »

08/05/2007

Deux Itoua veulent porter plainte contre moi

En décembre 2005, j'avais fait une note sur Pigasse suite aux différents jugements en cours qui étaient la conséquence des investigations des avocats des fonds vautours vis à vis du Congo. Un visiteur avait laissé un commentaire sur la Cotrade en y indiquant le lien URL. J'avais à l'époque visité le site qui est tout moche, pas professionnel et pas fini. J'ai constaté aujourd'hui que le site n'est pas maintenu puisque le cours du pétrole y est à 55 USD ( :-) )

A l'époque, j'avais remarqué que le site de la SNPC* comme le site de la Cotrade avait été conçu (ou était maintenu) par une société dont le site www.thewebvision.com (pas accessible à l'heure où j'écris, une société qui a la vision du web mais que le web ne voit pas!) indiquait que les principaux responsables étaient un dénommé Durand Michaël Itoua et un dénommé Vladmir Itoua. Le même patronyme que l'ancien directeur général de la SNPC (celui qui est très souvent nommé dans les différents jugements de détournements), Bruno Itoua. J'avais également noté que la qualité des sites en question était médiocre. J'ai donc émis l'hypothèse que la conception de ces sites ne devaient finalement servir qu'à mettre une photo de Sassou et à enrichir des Itoua (sans dire lesquels, d'ailleurs...).

medium_thewebvision.jpgAujourd'hui, un an et demi après, tombe un nouveau commentaire d'un dénommé Durand-Michaël Itoua dont je vous livre l'intégralité (les commentaires précédents sont ici) :

"Je suis très surpris et déçu de savoir qu'il y a encore au monde des congolais bornés, complexés et méprisables comme vous.

Vous passez votre temps à dire n'importe quoi sur des gens pour lesquels vous ne connaissez rien du tout.

Pour votre information, je ne suis ni parenté à l'ancien Pdg de la SNPC Mr Bruno ITOUA, ni à Mr Vladmir ITOUA, ni à Mr Denis GOKANA, et non plus à la famille SASSOU. Mr Vladmir Itoua et moi, n'avons pas de villas et de 4x4 derniers cris, ce qui signifie que vous êtes des menteurs et complexés.

Pour finir je vous informe que Mr Vladmir Itoua et moi sommes sur le point de vous porter plainte pour ces fausses informations en ce qui concerne nos personnalités."

Vraiment, j'ai très peur...

Restons pour la suite de cette note sur ces personnes qui ont pour patronyme Itoua (Vous avez noté, je ne parle pas de famille. ;-) )

Bruno Itoua fait encore parler de lui. En ce moment circule sur internet un document qui serait un procès verbal d'assemblée générale extraordinaire d'octobre 2004 d'une société de droit français dont la raison sociale est "YESS". Pour résumer, cette assemblée décide de nommer Bruno Itoua qui est le représentant de la société SARL BETHEL FINANCING (né le 6/10/1956 à Pointe-Noire au Congo) comme gérant bénévole de l'entreprise. Le document précise que Monsieur Itoua est domicilié en France dans le Val de Marne et indique également le nom de son épouse avec leur régime matrimonial. 

En octobre 2004, Bruno Itoua était soit encore PDG de la SNPC, soit ministre du gouvernement Sassou (Brazzaville est à huit heures d'avion de Paris). Le Procés Verbal indique que non seulement Bruno Itoua est domicilié en France mais qu'il "affirme n'exercer aucune autre fonction, et ni être frappé d'aucune incapacité ou interdiction susceptible de l'empêcher d'exercer ce mandat". C'est beau les nouvelles technologies. Avec le télétravail, tu peux être ministre Congolais ou Président d'une grande entreprise nationale congolaise tout en étant domicilié en France et gérant de plusieurs petites sociétés. En plus, tu n'as même pas besoin de partager la crasse de tes compatriotes bloqués dans leur misère sous les tropiques et tu bénéficie d'un système de santé performant.

Je ne suis pas l'heureux propriétaire de société écrans. J'ai donc du mal avec le langage administratif. C'est peut-être pour cela qu'un autre point m'a étonné. Bruno Itoua est nommé à titre bénévole mais le document précise qu' "en rémunération de ses fonctions, le gérant à droit à une rémunération qui sera fixée au cours d'une prochaine délibération des associés". Un gérant bénévole rémunéré, c'est le métier que je veux faire plus tard quand j'aurais fait chuter tous les clans des dictateurs de la planète.

Mais pour éviter une nouvelle plainte d'un Itoua qui ne soit pas apparenté à un autre Itoua mais peut-être à un autre Itoua, je vais concéder que je ne sais pas si le document qui circule est un vrai ou un hoax mais j'en fait profiter mes lecteurs. 

* qui visiblement aujourd'hui n'est accessible qu'aux personnes habilitées. Habilitée à quoi ? J'ai ma petite idée mais je risque encore des plaintes.

16:25 Publié dans Humeurs, République du Congo | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Bruno Itoua, SNPC, Cotrade, Durand Michaël Itoua, Vladmir Itoua, Bruno Gokana, Plainte

Commentaires

INVITATION CONFERENCE DEBAT ORGANISEE PAR L'AICP

L'association Inter-Cultures Promotion (AICP) organise une conférence publique sur le thème :

« Biens mal acquis, dette, revenus pétroliers, fonds vautour, bonne gouvernance : Comment panser le Congo et l'Afrique aujourd'hui ? »

Qui se déroulera le jeudi 28 Juin 2007 à 20h00 à l'Université de METZ - Campus du Saulcy UFR Sciences Humaines et Arts (1er bâtiment à droite en rentrant sur le campus) à l’amphithéâtre Pascal.

Nous aurons pour invité et intervenant Brice MACKOSSO, activiste des Droits de l'Homme, prisonnier d'opinion au Congo Brazzaville, membre de la Commission Justice & Paix de l'Eglise Catholique et acteur dans l’ONG « Publish What You Pay » (Publiez ce que vous Payez) soutenue par la Banque Mondiale et les grandes Institutions Internationales.

L’association AICP et ses partenaires, l'Université de Metz, le Journal BA SANGO Les Nouvelles, le CCFD, l’association Survie Lorraine invitent un très large public à participer à cette conférence- débat.

Contact :
ASSOCIATION INTER-CULTURES PROMOTION
1 rue Rochambeau
BP 34135 57041 METZ Cedex 1
03.54.62.40.23
06.64.82 43.10 (permanence téléphonique)
Mail : aicpacem@yahoo.fr

Écrit par : AICP | 27/06/2007

merci itoua bruno pour la bonne gerance...

Écrit par : mavoungou | 26/03/2009

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.