Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« SPAM et SCAM | Page d'accueil | Demande d'enquête internationale sur la mort de Bruno Ossebi »

17/02/2009

Le Directeur Général de L'UNESCO déplore la mort de Bruno Ossebi

Article sur le Portail de l'Unesco

Article sur le Portail de l'ONU

L'UNESCO est le seul organisme mandaté par les Nations Unies pour défendre la liberté d'expression et la liberté de presse. Il ne semble pas que les demandes d'enquête sur les circonstances de la mort de Bruno reçoivent beaucoup d'échos en République du Congo.

Les journalistes qui, par la déontologie dictée par leur métier, veulent donner la parole à l'opposition sont parfois visés par des procédures de licenciement dans les médias d'Etat. A ce jour, le Président Sassou Nguesso, qui était le premier à vanter les mérites de la Commission Electorale Indépendante quand il était le Président de l'Union Africaine, la refuse à son peuple, craignant certainement de perdre le pouvoir qui nourrit indécemment son clan.

A quelques pâtés de maisons, la réaction du ministère des affaires étrangères, dans la plus pure tradition françafricaine, reste muette quand il s'agit de demander des comptes à un gouverneur noir du pré carré français. Le drapeau français n'a pas fini de se déliter aux yeux de beaucoup.

 

le drapeau français déchiré

 

05:00 Publié dans République du Congo | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bruno ossebi

Commentaires

Combien d'argent public SARKOZY a-t-il détourné depuis le début de son mandat pour servir son intérêt personnel ? En ce qui me concerne, lynchage, plagiat...etc En période de crise, voilà une question politique intéressante à débattre, avec du courage et de l'indépendance.

Écrit par : nina | 18/02/2009

Pour le moment, ce n'est pas le politicien qui a prêté le plus le flanc à ce type de malversations. Soit il l'a fait plus subtilement que les autres, soit il est vraiment honnête. Par contre, il sait user des largesses de ses amis mais ce n'est pas du détournement d'argent public. Est-ce de l'abus de bien sociaux ? Sans doute pas car il s'agit plutôt de patrimoine qui est préservé par le bouclier fiscal.

Y paraît que Sarko va s'occuper des classes moyennes. Pitié, ça fait un moment qu'on s'occupe de nous.

Écrit par : beehuman | 18/02/2009

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.